nature

La Montagne

Le Brienzer Rothorn éclairé par le couchant

Les humains lui ont donné le nom de Brienzer Rothorn. Parce qu’elle domine la localité à laquelle ils avaient donné le nom de Brienz. Mais elle, elle s’en fout, la Montagne. Elle pourrait s’appeler Zigouigoui Tralala qu’elle n’en aurait pas moins de hauteur, de dignité, de majesté. Elle se fiche …

La Montagne Lire l’article »

Je suis l’eau

Chaque fois que je passe au bord du Rhône, je suis fasciné. Ce cours d’eau, comme tous les autres d’ailleurs, me plonge toujours dans une sorte de réflexion mêlée d’admiration, ou l’inverse, je ne sais pas. Enfin… si, je sais ! C’est l’inverse. D’abord, il y a l’admiration, la fascination, la …

Je suis l’eau Lire l’article »

Édouard

C’est pas que j’aimais pas les arbres, hein, mais bon. Je les trouvais beaux, sans plus. Et encore, pas tous. Certains me paraissaient trop asymétriques, ou pas assez « vert », bizarres… pas réglementaires, quoi ! Je crois que l’image que j’avais de l’arbre idéal ressemblait à celle-là : Et encore, je ne …

Édouard Lire l’article »

Trois arbres

Ils sont trois, côte à côte, ou plutôt branches à branches, trois arbres, plantés dans le préau d’une école voisine; j’en aperçois le sommet, depuis la fenêtre de ma cuisine. Trois majestueuses boules de feuilles qui, lorsque le vent passe par là, se balancent ensemble. Ensemble? Pas tout à fait. …

Trois arbres Lire l’article »

Le Cervin, les Indiens, et mes couilles.

Ce 14 juillet, on a célébré le 150e anniversaire de la première ascension du Cervin. À cette occasion, une expression a souvent été utilisée, une expression familière, que j’avais déjà lue des dizaines, des centaines de fois, une expression reflétant quelque chose qui me déplaît profondément dans notre civilisation. Il …

Le Cervin, les Indiens, et mes couilles. Lire l’article »

Retour haut de page