silence

La Montagne

Le Brienzer Rothorn éclairé par le couchant

Depuis deux semaines que je suis à ses pieds pour les vacances, je suis presque triste de devoir demain la quitter. Alors je commence à écrire ce billet. Et lorsque je serai de retour chez moi, dans la ville, j’en achèverai l’écriture, histoire de me reconnecter à elle.

Te dire le silence

Je voudrais te dire le silence. Mais pas le silence du vide, de l’absence, non. Je voudrais te dire le silence qui vibre, qui dit, qui chante;

Silence…

Marche dans le vent. Vent dans les arbres, sur les herbes hautes Vent dans les oreilles. Tendre et festif vacarme du vent. Une chapelle. A l’intérieur, le silence. Un silence intérieur. J’aime.

Retour haut de page