ici et maintenant

Ne pas retenir un sourire

Je me promène. Un peu le blues, un peu maussade. Je rumine. Rien de spécial,aucun drame,aucune raison,aucune excuse. Simplement,comme ça,je rumine des idées… même pas noires, non. Des idées grises. Grises comme la poussière,lorsque ça fait trop longtemps que l’aspirateur est dans l’armoire. Grises comme un jour sans pain,sans faim,sans …

Ne pas retenir un sourire Lire l’article »

Le temps qui reste

Un homme assis sur les rochers contemple la mer.

(publié sur cuk.ch en 2014) Et si je prenais un peu de temps qui passe,pour en faire du temps qui reste,l’espace d’un instant? Assis, couché, immobile, ou en mouvement, peu importe. Mais être, juste être, ici, maintenant, avec pour seul indice du temps qui passe mon souffle qui s’écoule; sans …

Le temps qui reste Lire l’article »

Qu’en penser?

Je me rappelle. J’avais été initié à l’écoute de la musique baroque sur instruments anciens (ou copie d’anciens) et avec les règles d’interprétation (copie) d’époque. Ainsi, après avoir été biberonné au Bach de Yehudi Menuhin et Arthur Grumiaux, j’apprenais à goûter celui des frères Kujken et de Nikolaus Harnoncourt. Fier …

Qu’en penser? Lire l’article »

Cinq pour cent

Sans aucune volonté de minimiser la gravité de la pandémie que nous traversons, ni la légitimité des inquiétudes, peurs et angoisses qui habitent un grand nombre d’entre nous, et dans la conscience du caractère privilégié de ma situation, j’ai la brusque envie de savourer la (très petite) moitié pleine du …

Cinq pour cent Lire l’article »

Le raidillon

Être au bas d’une montée, raide, glissante, dont je me fais une montagne. Rester là, hésitant, découragé, parce que je sais que la montée va être pénible, et qu’une fois engagé il me faudra aller jusqu’en haut, parce qu’il n’y a pas de palier possible, pas de replat, c’est d’une …

Le raidillon Lire l’article »

Grand matin

Ce matin, je suis allé dépotronminambuler dans les premières lueurs du jour. Au «petit matin», comme on dit. Mais on a tort. Petit, le matin? Allons! Le matin est grand, énorme, immense. Il est majestueux, même dans la grisaille hivernale. Le matin est tonique, majeur, sacré…Tiens, oui, sacré: s’il me …

Grand matin Lire l’article »

Retour haut de page