Silence…

Marche dans le vent.
Vent dans les arbres, sur les herbes hautes
Vent dans les oreilles.
Tendre et festif vacarme du vent.

Une chapelle.

A l’intérieur, le silence.
Un silence intérieur.

J’aime.

Je voudrais que la laïcité soit capable de produire, de maintenir, d’offrir de tels lieux.

Des lieux de silence, de retrouvailles, avec soi ou avec “Qui” l’on veut, “Qui” l’on croit…

Des lieux où il est communément admis qu’on y respecte un profond silence, mais sans qu’il soit nécessaire (ni interdit) d’y afficher des signes religieux quels qu’ils soient.

Des lieux où chacune et chacun puisse venir avec sa foi s’il en a une, son dieu s’il en a un…

…mais où chacun puisse venir avec lui-même,
se poser une minute
ou une heure,
pour y partager un peu d’éternité
avec celles et ceux qui sont passés,
qui passeront…

Laisser un commentaire

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :